Sélectionner une page

Vivre de sa passion pour le sport… en sortant de prison : l’histoire de Coss Marte

Voici une des histoires les plus inspirantes qui soient.

Cet essai est le second d’une série de 5, partageant un même objectif: s’inspirer d’individus aux parcours très variés pour établir un modèle permettant de devenir entrepreneur et vivre de sa passion.

Vous découvrirez:

  • Comment redorer sa réputation en ligne et se servir des éléments négatifs pour en faire un atout.
  • Pourquoi il faut absolument “être clivant” pour vivre de sa passion.

Let’s go!

Coss Marte profil

Vivre de sa passion pour le sport après un parcours agité

Pour commencer, dressons le décor.

Coss Marte vit à New-York avec sa mère, immigrée d’origine dominicaine. Il a un certain talent pour l’entrepreneuriat, qu’il n’utilise pas forcément à bon escient…

En tout cas, pas aux yeux de la loi.

  • À 19 ans, il est à la tête d’un réseau d’une vingtaine de dealers à New-York.
  • À 23 ans, il est arrêté pour trafic de drogue et est envoyé en prison pour une condamnation de 7 ans.

À ce moment-là, il est obèse et découvre qu’il est sujet à de graves problèmes cardiaques. Il n’a plus le choix: depuis sa prison, il décide de se reprendre en main et de tout miser sur le sport pour survivre.

Il se rapproche de détenus très sportifs, dont d’anciens militaires, qui lui apprennent des exercices au poids du corps à répéter dans sa cellule pour maigrir. Coss y prend goût, et invente même d’autres exercices physiques pour compléter son entraînement.

Le résultat? Il perd 31 kg en 6 mois de prison: une transformation physique spectaculaire, comme le montre la photo ci-dessous partagée par la page Facebook Conbody.

Coss marte transformation physique

Sans surprise, il est très difficile de retrouver du travail en sortie de prison: l’affaire de Coss a été très médiatisée aux Etats-Unis. Il suffit à n’importe quel recruteur de chercher “Coss Marte” sur Google pour que son ancienne vie de dealer refasse surfasse.

Alors qu’il n’a pas de diplôme, plus d’argent, pas de réseau, il comprend que sa seule solution est d’être son propre patron.

Il décide alors de s’entraîner tous les jours à l’aube dans un parc, en mettant en pratique les exercices appris en prison. Il y croise des sportifs et sportives du matin, et leur propose de les entraîner.

Après plusieurs semaines, il suit un petit groupe de personnes qui appliquent son programme sportif élaboré en prison. Coss est passionné, et sa passion contamine ses élèves.

Le groupe ne cesse de grandir par le bouche à oreille.

Il est temps d’accélérer sa réhabilitation.

1. Publier un livre pour soigner son personal branding.

Coss passe à l’étape supérieure en écrivant un livre pour partager sa méthode et se construire une notoriété, travailler son personal branding, redorer sa réputation.

Conbody livre

2. Ouvrir une salle de sport d’un nouveau genre.

Aujourd’hui, Coss Marte possède une salle de sport très rentable: “Conbody“, et ce n’est pas une salle de sport classique.

  • Tous les coachs sportifs sont d’anciens détenus triés sur le volet.
  • La salle de sport est minimaliste, et le décor rappelle une prison typique américaine.
  • Il a aussi fait développer une application permettant de suivre des programmes sportifs depuis chez soi, pour peu qu’on ait autant de place que dans une cellule de prison.

3. Diversifier la présence médiatique.

Coss Marte enchaîne les podcasts et les Ted Talks pour partager son histoire, de dealer à prisonnier, puis à entrepreneur vivant de sa passion pour le sport tout en remplissant une mission sociale de réhabilitation d’anciens prisonniers.

La principale question qui se pose:

Comment Coss Marte a-t-il réussi dans un milieu aussi saturé que le fitness et la remise en forme?

Après tout, il existe déjà des milliers de salles de sport à New-York…

Les 2 règles illustrées par le cas de Coss Marte

Suite aux 3 règles déterminées grâce au parcours de Gomargu, voici 2 nouvelles règles qui peuvent être généralisées depuis le parcours si atypique de Coss Marte.

Règle n°4 : Mettre TOUS les événements au service de son storytelling.

Dans l’économie de la passion, toute particularité est une opportunité.

Je dirais même plus : plus la particularité est marquée, plus l’opportunité prend de l’ampleur

À condition de maîtriser son personal branding.

C’est le cas de Coss Marte: il réussit à se différencier en faisant d’un épisode sombre de sa vie un positionnement qui est aujourd’hui un atout.

Il sait comment raconter son histoire, et construit une activité en cohérence avec cette dernière.

Si le fait d’avoir été enfermé en prison peut être utilisé à bon escient pour construire un projet autour d’une passion, existe-il une particularité non-exploitable?

Règle n°5 : L’indifférence est fatale, être clivant n’est pas une option.

Adam Davidson, l’auteur du livre “Passion Economy“, écrit la phrase suivante:

“Dans l’économie de la passion, un business ne peut pas reposer sur des valeurs universelles.
Pour avoir de vrais fans, il faut impérativement que des gens nous adorent et que d’autres nous détestent.”

Adam Davidson

Auteur "The Passion Economy"

Autrement dit, il faut savoir être clivant.

Coss aurait probablement échoué si il avait créé une énième salle de sport classique, dont la promesse se limitait à perdre du poids ou prendre du muscle.

En créant une salle de sport ressemblant comme deux gouttes d’eau à une prison américaine, il a conscience de tenir éloignée une bonne partie des personnes qui pourraient être intéressées par un abonnement dans sa salle.

Sans surprise, s’entraîner dans une salle sans fenêtre, avec peu d’espace et des murs blancs ou gris métal, ce n’est pas fait pour tout le monde…

L’envers du décor avec 2 photos ci-dessous.

conbody salle de sport
Cours coss marte

Notez que cette particularité est aussi ce qui attire les individus qui vont dans sa salle de sport, et qui ne se voient aller nulle part ailleurs.

Avant de passer à l’histoire suivante, on retrouve évidemment pour Coss la règle n°2: pour lui aussi, la récompense vient de la persévérance.

  • Personne ne veut l’embaucher? Entendu, il créera son travail.
  • Personne ne veut embaucher les autres anciens détenus? Pas de problème, il les formera et leur donnera du travail.
  • Il y a déjà trop de salles de sport? Ce n’est pas grave, il se démarquera grâce à son passé d’ancien détenu, et attirera les personnes soucieuses de la réhabilitation des anciens prisonniers.

Servons-nous de l’exemple de cet ancien détenu qui vit de sa passion grâce à son parcours atypique: il existe en chacun de nous une particularité que nous pouvons exploiter pour arriver au même résultat.

Celui d’une vie professionnelle non-subie, d’une liberté précieuse et d’une mission qui fait sens.

C’est ça, la finalité de l’économie de la passion.

Les autres règles à découvrir pour vivre de sa passion

Cet essai illustre les règles n°4 et 5 pour vivre de sa passion en 2021.

vivre de sa passion 11 règles

N’oubliez pas que vous pouvez accéder à un modèle pour construire tout type de business selon votre passion et vos compétences dans l’essai n°6.

Avant de quitter cette page, laissez-moi un commentaire pour me dire comment vous comptez appliquer les enseignements de Coss Marte sur la gestion de votre personal branding et sur le fait d’être clivant à tout prix!

Articles liés

Gomargu Margaux Reinaudo

Essai n°1

Entre passion pour l’illustration et personal branding fort, le talent de “Gomargu”

Emily Atkin photo

Essai n°3

Démissionner et vivre de sa lutte contre le réchauffement climatique: l’histoire d’Emily Atkin

david perell photo

Essai n°4

Les nouveaux enseignants qui exercent en ligne: l’inspiration de David Perell

Franck Medrano photo

Essai n°5

Comment il a démissionné pour vivre de sa passion pour la musique

vivre de sa passion modèle

Essai n°6

Le modèle à suivre pour lancer un projet en lien avec sa passion en 2021

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je vous envoie du contenu exclusif pour vous aider à vivre de votre passion

Loïc Coutal-Salle

Loïc Coutal-Salle

Fondateur de Passion Lab : podcast, newsletter et analyses pour aider les créateurs à construire une audience afin de vivre de leur passion.